share
Version imprimable

Current Size: 100%

Le judo club du bassin de Marennes

Présentation de l'association

Fort de 120 licenciés, le Judo Club du Bassin de Marennes est un des clubs phare de la ville où il est implanté depuis plus de trente ans.

 

Le coup d’envoi a été donné en 1969 au sein de la « Société amicale et sportive du corps des sapeurs pompiers » où il fut décidé de créer une section de judo, animée par Yves Benois.

Dissoute le 3 juillet 1973, elle prend alors l’appellation de « Club de Judo de Marennes ». Les entraînements se déroulaient à cette époque au premier étage des locaux désaffectés de l’ancienne prison, devenue depuis l’hôtel de ville.

Lors de la mise en place des personnels municipaux, le club a été déplacé vers l’ancien cinéma de la place Carnot, l’actuel « Estran », avant de réintégrer le 6 de la rue du Maréchal Foch, dans l’aile droite de la mairie, où il exerce toujours ses activités.

Le rattachement du club en tant qu’association régie par la Loi de 1901 apparaît au Journal Officiel du 30 mai 1979.

Il est agrée par la Direction Départementale de la jeunesse et des Sports depuis janvier 1993.

Une convention de partenariat entre le Club et la Communauté de Communes du Bassin de Marennes en 1998 le rebaptise « Judo Club du Bassin de Marennes », dénomination par laquelle il est désormais reconnu.

Sept présidents se sont investis à la tête du club ; il s’agit successivement de Alain Betford, Jacky Roux, René Guitard, Gérard Blanchard, Francis Girardin, Bernard Boudeau et Philippe Labbé, l’actuel dirigeant.

 

Fonctionnement 

Les cours répartis sur la semaine et calqués sur le calendrier scolaire, sont adaptés à chaque niveau et permettent d’accueillir les jeunes dès l’âge de 5 ans.

Leur financement par les familles contribue au fonctionnement du club et notamment au paiement du salaire et des charges salariales de l’enseignant.

Afin de ne pas grever le budget des familles, en partant du postulat « sport pour tous », l’équipe dirigeante a décidé d’appliquer des tarifs dégressifs pour un même foyer ; à savoir : plein tarif pour le premier licencié, demi-tarif pour le deuxième et gratuit à partir du troisième.

Club formateur affilié à la Fédération Française de Judo, le Judo Club du Bassin de Marennes ne prône pas l’élitisme.

L’enseignement est dispensé par un professeur titulaire du brevet d’état et salarié du club. Certains membres du bureau siègent également dans les instances officielles du département ou de la ligue.

Les pratiquants, tous licenciés à la Fédération Française de Judo sont pour plus de 90% des jeunes et des adolescents. Ils sont originaires de six communes sur les sept du canton ; ceux du Gua, étant pour des raisons de proximité, rattachés à Saujon.

Une fois par an, à la mi-mai, à lieu l’animation de printemps dans la salle d’animation et de loisirs de Marennes où se donnent rendez-vous une vingtaine d’équipes du département. Le principe de cette animation est de faire se rencontrer dans le respect des règles fédérales, deux catégories de jeunes : mini-poussins et poussins de 5 à 10 ans, que leur tranche d’âge ne permet pas de faire évoluer en compétition officielle.

 

Palmarès 

Dans une discipline qui se décline en catégorie d’âge et de poids tant chez les filles que les garçons, les judokas marennais sont régulièrement de toutes les compétitions et de tous les podiums : championnats inter clubs, départementaux, de ligue, d’inter régions et de France.

Ils participent également sur sélection compte tenu de leurs résultats, aux stages « Elite » organisés au CREPS par la ligue Poitou-Charentes.

Depuis la création du club, 32 judokas ont accédé à la très convoitée ceinture noire.

A quatre reprises, le club s’est vu décerner le « Trophée des Dojo », récompense remise par les instances départementales.

Ce trophée est attribué pour son assiduité et ses efforts, au club qui a totalisé le plus de sorties et accumulé le plus de points depuis le début de la saison.

Sont ainsi pris en compte l’ensemble des stages effectués, la participation aux compétitions en intégrant les podiums et les points marqués.

Avec plus de 70% des judokas qui s’investissent à l’extérieur et s’y illustrent par la qualité de leur prestation, Marennes s’est donc classé à quatre reprises en tête de la cinquantaine de clubs que compte le département.

 

Objectifs 

La réussite des entreprises du club et les résultats enregistrés à tous niveaux, corollaire d’une parfaite synergie entre les membres de l’équipe dirigeante et les judokas, permettent d’envisager l’avenir avec optimisme.

Le but de l’équipe dirigeante est de fédérer un maximum de jeunes autour d’un sport dont l’objectif est le respect de l’adversaire ; une règle fondamentale de la vie en société, afin de contribuer à les aider à devenir les adultes responsables de demain, et, peut être, pour certains d’entre eux, la relève des grands noms du judo d’aujourd’hui.

La toute prochaine réalisation du nouveau dojo de Marennes, implanté au Fief de Feusse, devrait permettre d’accroître de façon significative le nombre de licenciés, tout en autorisant les entraînements conjoints avec les clubs alentours.